Un conseil communal citoyen à Saint-Gilles

Avec une majorité qui a changé suite à l’arrivée des écologistes, le nouveau collège de Saint-Gilles souhaite mettre l’accent sur la participation citoyenne, avec un panel représentatif de toute la population. 

Charles Picqué, bourgmestre de Saint-Gilles, s’est confié dans les colonnes du journal Le Soir sur les grands objectifs d’un nouveau collège, dont il est plus que jamais capitaine de navire : “Je ne parlerai pas de renouveau mais d’accents nouveaux“.

Premièrement, Charles Picqué dit vouloir travailler sur la jeunesse : ” L’école, c’est là où l’on se donne les premiers outils d’égalité des chances. C’est bateau mais il faut se le rappeler“.

La commune souhaite aussi développer de nouveaux projets de transports : “Nous allons tenter l’expérience de parties de quartier où le trafic automobile serait réduit, d’’abord en phase de test puis, si ce dernier est concluant, de manière définitive avec des aménagements en dur”.

Le nouveau collège souhaite enfin travailler sur l’espace public avec un principe majeur: le droit à l’espace public dans de bonnes conditions : “Il faut donc s’appuyer sur l’animation, la sécurisation et sur la prévention” conclut le bourgmestre.

Partager l'article

26 janvier 2019 - 12h31