Une Uccloise, ancienne combattante de l’Etat islamique, à nouveau arrêtée

La combattante Yousra B. S. a à nouveau été placée sous mandat d’arrêt parce qu’elle aurait envisagé de se rendre à l’étranger, rapporte samedi La Capitale. L’information a été confirmée par le parquet fédéral.

La jeune femme a séjourné en 2015 et 2016 en Syrie et aurait combattu dans les rangs de l’État islamique. Yousra B. S. est la sœur aînée de Firdaous B. S., qui était elle-même partie en Syrie en mai 2017 avant d’être rapatriée en octobre de la même année. Elle aurait également appelé à commettre un attentat au retour des Diables Rouges l’an dernier.

Peu avant que l’équipe belge de football ne vienne célébrer sur la Grand-Place de Bruxelles sa troisième place à la Coupe du monde, le 15 juillet, un appel à commettre un attentat pendant les festivités est apparu sur la messagerie Telegram. Une enquête informatique et téléphonique a permis d’établir que l’appel avait très probablement été lancé par Yousra B. S., une Uccloise de 25 ans. La jeune femme était surveillée par la Sûreté de l’État car elle s’était rendue en Syrie en juillet 2015. Elle avait été interpellée en mai 2017 car elle projetait de repartir en Syrie.

Elle contestait avoir appelé à commettre un attentat, mais a été inculpée de participation aux activités d’un groupe terroriste et incitation à la commission d’infractions terroristes, et placée sous mandat d’arrêt. Elle a été placée sous surveillance électronique en mars 2019. La chambre du conseil l’a renvoyée en correctionnelle en août, pour son séjour en Syrie en 2015 et 2016. Elle a récemment été de nouveau interpellée et placée sous mandat d’arrêt car des indices faisaient état d’un probable départ à l’étranger. Le motif du voyage n’est pas connu.

Belga

Partager l'article

23 novembre 2019 - 13h56