Question Politique va à la rencontre de quatre nouveaux parlementaires bruxellois

Ce lundi, Question Politique fait la connaissance de quatre futurs jeunes parlementaires:  Leila Agic (PS) , Gladys Kazadi (cdH), Jonathan de Patoul (DéFI) et Aurélie Czekalski (MR). Ils prêteront serment le 11 juin prochain pour la première fois parmi les 89 députés bruxellois. 

Le Parlement bruxellois sera bientôt fortement renouvelé. “Il se renouvelle sans doute davantage que lors de la législature passée puisque 53 des 89 députés ne siégeront plus”, nous explique d’entrée de jeux Emilie van Haute, politologue à l’ULB.

Parmi ces nouveaux visages : Leila Agic, 24 ans. Elle était 7e sur la liste PS et a fait 2855 voix de préférence. “Je pense que le vrai travail commencera en septembre avec la vraie rentrée parlementaire. Là, on va surtout attendre le nouveau gouvernement et voir ce qui nous sera proposé et les défis à relever dans les cinq prochaines années”, annonce la future députée socialiste.

12e sur la liste cdH, Gladys Kazadi a fait 2088 voix de préférence. Pour elle, cette élection était “une très belle surprise”. “J’ai battu campagne en sachant pourquoi je me battais. C’était pour défendre le projet et les valeurs humanistes. Et quand on croit ce en quoi on se bat, ça ne peut que payer”, se réjouit la candidate humaniste. Elle confie avoir crié et pleuré lorsqu’elle a appris qu’elle était éligible.

De son côté, Jonathan de Patoul était 24e sur la liste DéFI et a obtenu 1941 voix de préférence. Lors de la soirée électorale, il a vite appris qu’il serait potentiellement député. Mais sa place ne tenait qu’à un fil.  Il se rappelle :“Ce qui a été compliqué, c’est de voir que vers la fin, on a perdu, au profit du cdH, un dernier siège. Moi, je me retrouvais 10e, donc le dernier éligible. Donc, là c’était un peu le suspense”.

Enfin, Aurélie Czekalski était 10e sur la liste MR. Avec ses 1647 voix de préférence, elle a appris la nuit du 26 au 27 mai vers 1h30 du matin qu’elle était élue députée. “Ce sont des amis qui m’ont téléphoné en me disant ‘tu es élue”. Je n’avais quasi plus de batterie sur mon GSM”, se souvient-elle. “J’étais vraiment heureuse car j’ai fait un travail de terrain et je vais m’impliquer à 300% dans cette nouvelle fonction”, promet la nouvelle élue.

► Retrouvez Question Politique un lundi par mois, à 18h25 sur BX1, et en replay dans notre catégorie “Émissions”.

Partager l'article

03 juin 2019 - 19h35