Nouvelle vague de chaleur : voici où trouver les fontaines d’eau potable à Bruxelles

Afin d’aider les personnes sans-abri à accéder à l’eau potable et aux toilettes, l’Asbl “Infirmiers de rue” a cartographié les fontaines d’eau potable et les urinoirs publics disponibles dans les rues de la capitale.

Plus de soixante fontaines à eau potable sont réparties sur le territoire de la Région bruxelloise, de quoi s’hydrater facilement durant cette vague de chaleur.

Dans le centre ville, à l’intérieur du Pentagone, on épinglera notamment les fontaines rue du Lombard, rue du Marché aux Fromages, boulevard de l’Impératrice, boulevard Anspach ou encore sur le parvis Sainte-Catherine.

Vous pouvez retrouver la localisation précise de ces fontaines en cliquant sur ce lien.

Îlots de fraîcheur

En ces périodes de forte chaleur, il est difficile de trouver des coins d’ombre ou de fraicheur, si ce n’est dans les parcs et forêts alentours. Pour permettre aux Bruxellois de mieux se représenter ces endroits plus “frais”, Bruxelles-Environnement a commandité une étude pour cartographier les “îlots de fraîcheur” de la Région de Bruxelles-Capitale. Ces îlots sont le contraire des “îlots de chaleurs urbains”, des espaces confinés qui font que dans certaines conditions spécifiques, la température de l’air pendant la nuit peut être jusqu’à 10°C plus élevées que dans les zones rurales ou forestières. Ce phénomène s’explique par le fait que les bâtiments et revêtements imperméables ainsi que le trafic automobile et les activités humaines peuvent augmenter la température dans les villes.

Sans surprise, le centre-ville est dans le rouge avec en cause, l’absence de sols végétalisés, des bâtiments aux revêtements perméables et la forte activité humaine. Quelques espaces verts démontrent toutefois que la température peut rapidement baisser avec les arbres et la verdure (comme le parc royal ou le parc du Cinquantenaire).

Photo : Belga/Nicolas Maeterlinck

Partager l'article

25 juillet 2019 - 19h00