Découvrez   

Neuf Belges sur dix vont moins souvent dans les magasins

Rue Neuve Commerces - Coronavirus Masques - Belga Nicolas Maeterlinck

Les Belges ne se rendent pas (pour 20 % des ménages) ou moins souvent (70 %) dans les magasins, ressort-il d’une enquête sur la consommation de l’Economic Risk Management Group (ERMG), qui pilote le suivi de la crise sur le plan socio-économique, citée mercredi dans La Libre Belgique.

Les “plus de 65 ans” sont les plus frileux, sans que la différence avec leurs cadets de moins de 18 ans soit flagrante (68 % versus 88 %). Autre chiffre important : 50 % des ménages dépensent “un peu moins” (32 %) ou “beaucoup moins” (18 %) dans le commerce par rapport à ce qui était d’application avant la crise du Covid, à période comparable.

Cette baisse des dépenses courantes des ménages reflète d’abord, pour une partie de la population, une vraie diminution de revenus, même si les mécanismes mis en place par le gouvernement ont permis d’amortir le choc jusqu’à présent. Elle révèle aussi de vraies préoccupations sanitaires, résume l’ERMG.

Les craintes pour la santé (pour 42 % des ménages) ne figurent cependant pas au sommet du classement des raisons expliquant ce repli des dépenses dans le commerce. C’est, pour 43 % des ménages, l’impossibilité de pouvoir dépenser dans certaines catégories, qui constituent le frein le plus important. Suivent, dans l’ordre, les mesures de restriction prises par le gouvernement (42 %), la hausse des prix (25 %), l’absence d’obligation de se rendre au travail (18 %), la baisse de revenus (13 %) et la crainte d’utiliser les transports publics (9 %, mais 23 % à Bruxelles) qui expliquent cette relative désertion du commerce en Belgique.

Enfin, et sans surprise, près de 90 % des gens ont changé leur mode de consommation. La consommation en ligne (pour 45 % des ménages) et la consommation locale (35 %) sont les grands bénéficiaires de ces changements.

Belga – Photo: Nicolas Maeterlinck

Partager l'article

05 août 2020 - 08h05
Modifié le 05 août 2020 - 08h05