Le MR va cosigner la proposition de la “loi climat”

Le PS va proposer la mise sur pied d’une commission parlementaire spéciale Climat, tout comme la création d’un groupe de travail. Leur objectf sera d’auditionner les spécialistes des universités à l’origine de cette “loi climat”. Le MR cosignera la proposition. 

Si nous voulons donner une chance à ce texte d’aboutir avant la fin de la législature, il faut avancer rapidement” et intégrer dans les discussions tous les acteurs concernés, dont les Régions”, explique Ahmed Laaouej, chef de groupe socialiste à la Chambre. “Pour ce faire, nous avons besoin d’une vraie méthode de travail“, a-t-il ajouté.

Cette loi climat a été élaborée par des spécialistes des universités de Saint-Louis, l’UCL, Gand et Hasselt. Elle vise par exemple, à réduire d’au moins 65% les émissions de gaz à effet de serre dans la prochaine décennie. La loi force aussi les gouvernements à tenir compte de l’impact écologique, dans chaque réforme ou à ménager les familles moins fortunées, dans sa politique d’environnement.

Cette loi climat a reçu l’aval de différents partis comme Ecolo, le cdH ou DéFI, où le président de parti Olivier Maingain, annonce être prêt à “aller de l’avant“.

Du côté du sp.a, on s’annonce prêt à cosigner la loi Climatique mais en y apportant des “adaptations ambitieuses“, a indiqué le président des socialistes flamands, John Crombez. Ils souhaitent notamment une réduction de 100% des gaz à effet de serre d’ici 2050 alors que le texte évoque une baisse de 95%. M. Crombez appelle également à plus de transparence : “Les citoyens doivent clairement savoir qui défend de texte au parlement et qui s’y oppose“, a poursuivi le président du sp.a pour qui la mise sur pied d’une commission spéciale, proposée par le PS, constitue une “possibilité”

Le Mouvement Réformateur cosignera la proposition

C’est par la voix de son président, Olivier Chastel, que le MR a annoncé que le chef de groupe MR à la Chambre David Clarinval cosignera la proposition : “Le MR accueille favorablement ce texte et souhaite participer activement au débat à son sujet au Parlement fédéral où il fera part de ses “différentes propositions” en matière climatique“.

Selon ce dernier, “les programmes électoraux du MR mettront bientôt en avant des recommandations ambitieuses en matière énergétique, climatique et pour améliorer la mobilité“.

 

T.Dest avec Belga / Image: Belga

 

Partager l'article

04 février 2019 - 13h31