Découvrez   

Molenbeek Sport dénonce le mépris des travailleurs par le collège échevinal

Le personnel de l’association Molenbeek Sport manifestera dans la semaine du 16 novembre devant la maison communale de Molenbeek-Saint-Jean, faute de concertation avec le Collège, a annoncé vendredi le syndicat CNE.

Le Collège de Molenbeek a décidé, le jeudi 22 octobre, de démettre de ses fonctions le directeur de Molenbeek Sport, qui gère les infrastructures de la commune. Il était en poste depuis environ 2 ans. Les travailleurs ont en réaction fait grève le lundi 26 octobre et ont rédigé une pétition à travers laquelle ils demandent sa réintégration et la mise à l’écart de l’échevin des Sports Jamel Azaoum, également président du Conseil d’Administration (CA) de Molenbeek Sport.

Marina Kunzi, secrétaire permanente CNE, explique que les travailleurs ont l’impression que l’écartement du directeur est dû à une mésentente avec Jamel Azaoum: “Son éthique professionnelle a déjà été questionnée dans la presse et on a maintenant des travailleurs qui ont été menacés par cet échevin. Quand les travailleurs ont décidé de faire grève, l’échevin a appelé plusieurs travailleurs pendant le week-end pour leur dire de ne pas faire grève et que sinon ils risquaient de perdre leurs emplois. C’est ce type de méthodes dont on veut pouvoir discuter.”

La CNE a écrit, depuis le 23 octobre, à trois reprises au Conseil d’Administration ainsi qu’à deux reprises au Collège pour demander à organiser une concertation sociale sans obtenir de réponse. La CNE considère cette absence totale de réaction comme un mépris inadmissible. Le syndicat demande aujourd’hui un bureau de conciliation au SPF Emploi afin d’obliger les partis à se mettre autour de la table.

Belga

Partager l'article

06 novembre 2020 - 19h47
Modifié le 06 novembre 2020 - 19h47