Un migrant condamné pour avoir donné des coups de couteau sur un parking de Grand-Bigard

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné vendredi à deux ans de prison un Érythréen de 18 ans, impliqué dans une bagarre au couteau sur un parking autoroutier à Grand-Bigard. Un autre migrant avait été grièvement blessé à hauteur du visage.

Après la rixe, la police avait d’abord appréhendé un autre suspect, mais est parvenue à l’auteur le lendemain. Le premier suspect interpellé a tout de même été condamné pour séjour illégal.

Les faits s’étaient déroulés le 27 mars 2018 sur un parking de Grand-Bigard. Plusieurs groupes de migrants ont commencé à s’échauffer. Un des protagonistes en est ressorti avec le visage lacéré par un couteau. La police a trouvé à proximité de la victime un homme dont les vêtements étaient imbibés de sang et qui avait un couteau à ses pieds. Cet homme a été interpellé mais un jour après, la police a reçu un message de la victime et d’un témoin qui précisait que l’auteur réel s’était retranché gare du Nord. C’est là qu’il a pu être interpellé.

Le parquet de Hal-Vilvorde l’a poursuivi pour tentative de meurtre mais son avocate, maître Cecile Kenis, a plaidé avec succès que l’intention de tuer n’était pas prouvée. Le tribunal correctionnel l’a condamné à deux ans de prison pour coups et blessures volontaires avec une incapacité de travail. Pour le vol d’un GSM, il a encore écopé d’une peine supplémentaire de six mois et une autre de trois mois pour séjour illégal.

Le premier individu appréhendé a tout de même écopé de trois mois de prison pour séjour illégal.

Belga

Partager l'article

21 septembre 2018 - 12h00