#M: C’est l’heure du bilan pour screen.brussels

Dans l’émission ce soir, Sabine Ringelheim reçoit Noël Magis, le directeur de screen.brussels. Il présente son bilan pour l’année 2018.

On se plonge donc dans les chiffres du cinéma bruxellois : en 2018, 3 millions d’euros ont été investi dans l’audiovisuelle, 32 projets ont donc été couverts et 25 millions générés par ce financement. « On est dans un rythme de croisière, cela fait trois ans que le fond a été lancé, on est sur un ration, un euro investit pour 8 à 9 euros de dépense généréé en région de Bruxelles- Capitale», décrit Noël Magis.

Les propositions de projets sont nombreuses mais le fond est réputé très sélectif : « On a plus ou moins 70 à 80 projets qui sont proposés chaque année avec un taux de sélection de 40 pourcent, il y’a donc 6 projets sur 10 que nous ne pouvons pas soutenir, c’est un  fond assez sélectif. »

Leur panel est assez large et comprend différents types de contenus comme les documentaires, longs métrages ( …) mais les séries prennent de plus en plus de place: « c’est une tendance européenne , Bruxelles est aussi sur ce coup“.

Le secteur se maintient mais il a aussi des défis, notamment une pénurie dans certains métiers du cinéma: « Il y a 4 ou 5 métiers pour lequel il est parfois difficile pour les productions de trouver des talents, c’est le cas des effets spéciaux, dans l’animation, dans le doublage ainsi que dans une fonction assez spécifique qui sont les administrateurs de productions. On a donc entamé des actions notamment pour former des futurs professionnels. » explique le directeur de screen.brussels.

Pour revoir l’émission dans son intégralité, c’est par ici : https://bx1.be/emission/m-mag-de-redac-217/

 

 

Partager l'article

29 janvier 2019 - 19h19