Les magasins de seconde main ont le vent en poupe

Du matériel de puériculture, cela peut vite coûter cher. Une solution pour les jeunes parents : acheter en seconde main. Un gain financier certain mais aussi une volonté de diminuer son emprunte écologique. 

Dans ce magasin à Schaerbeek, les jeunes parents peuvent réaliser de belles économies grâce à un système de dépot-vente.

Alors qu’une famille dépense en moyenne 2315 euros pour accueillir un nouveau né, acheter en seconde main peut permettre de réduire significativement la facture, parfois jusqu’à cinq fois moins que le prix de base.

■ Un reportage de Bernard Denuit et Charles Carpreau.

Partager l'article

16 janvier 2020 - 18h01