Découvrez   

Les jeunes européens de Rise for Climate demandent une “relance juste et verte” au Conseil Européen

Alors qu’un plan de relance européen de 750 milliards d’euros est actuellement négocié lors d’un sommet européen exceptionnel ces vendredi et samedi dans le quartier Schuman, des activistes européens se sont réunis devant le Conseil Européen pour adresser leurs demandes pour une relance “juste” et tenant compte des problèmes climatiques.

L’activiste belge Adelaïde Charlier (Young 4 Climate), l’Allemande Luisa Neubauer (qui a organisé les Fridays for Future en Allemagne), la Française Camille Etienne (porte-parole de l’organisation On est Prêt), la Polonaise Julia Krzyszkowska (de l’ONG 350) et sa compatriote Martyna Dominiak (d’Avaaz et We Move) sont présentes ce vendredi avec 27 mouvements climatiques devant le Conseil Européen pour faire entendre la voix des activistes pour le climat, faisant notamment part d’une pétition signée par 1,3 millions d’Européens et réclamant une relance juste et verte au niveau continental. Une action menée alors que les 27 chefs d’État européens sont actuellement au Conseil Européen pour négocier le plan de relance économique de 750 milliards d’euros proposé par les autorités européennes, ainsi que le budget à long terme (jusqu’en 2017) de l’Union européenne, estimé à 1,074 milliards d’euros.

“La crise du coronavirus n’a malheureusement pas supprimé l’urgence climatique”, explique Adélaïde Charlier. “Nous demandons un nouveau monde, une nouvelle normalité”, confie celle qui a également rencontré la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. “On demande aux chefs d’État encore plus d’ambition climatique, car nous sommes encore loin des objectifs de Paris. Elle nous a entendue et elle nous revoit en septembre”.

■ Duplex de Thomas Dufrane et Paolo Coen.

Partager l'article

17 juillet 2020 - 18h23
Modifié le 17 juillet 2020 - 18h23