La Région bruxelloise investit dans bCheck, une start-up spécialisée en chaudières intelligentes

Comme un bracelet connecté pour chaudières, voici bCheck. Fixé sur l’appareil, ce capteur enregistre le moindre de ses mouvements. 

Finance.brussels, la société d’investissement de la Région bruxelloise (anciennement SRIB), investit 1,1 million dans Bcheck, une spin-off du fournisseur d’énergie Luminus. La start-up fournit un système doté de capteurs pour surveiller le fonctionnement des chaudières de chauffage via l’intelligence artificielle.

Le système permet de faire des prévisions pertinentes concernant les problèmes à venir d’une installation. Selon l’entreprise, le dispositif est simplement installé sur les tuyaux de la chaudière et lit en permanence les données sur le fonctionnement, qui sont ensuite transmises via Internet. De cette façon, la chaudière peut être surveillée à distance. Bcheck s’adresse tant aux particuliers qu’aux gestionnaires d’immeubles, ainsi qu’aux assureurs et aux installateurs. Finance.brussels entre dans le capital par l’intermédiaire de sa filiale Brustart. La société d’investissement y voit un certain nombre d’atouts, tels que la prévention de la pauvreté énergétique, le potentiel de croissance et la création d’emplois dans la Région.

■ Un reportage de Sabine Ringelheim et Elodie Fournot

Partager l'article

09 octobre 2019 - 14h00