Koekelberg adopte un nouveau règlement de stationnement

La commune de Koekelberg a approuvé lundi un nouveau règlement de stationnement. La gestion du stationnement est désormais confiée à Parking.brussels, qui gère déjà celui des communes limitrophes (Jette, Berchem-Sainte-Agathe, Ganshoren et Molenbeek).

La commune a aussi prévu plusieurs mesures d’accompagnement et un renouvellement de sa réglementation, en vue d’une “répartition plus équitable de l’espace public entre les différents moyens de transport” tout en tenant compte dans sa tarification des revenus des plus modestes.

Les véhicules comme les autocars, dépanneuses ou remorques, auront des espaces de stationnement dédiés hors de la chaussée. Pour eux, la commune n’émettra pas de tickets de stationnement.

Les entreprises de la commune bénéficieront d’avantages si elles font le choix d’une flotte de véhicules électriques.

A partir de 2021, Koekelberg prévoira des places pour les familles qui partagent une voiture.

Les cyclistes qui louent un emplacement dans un local à vélo auront droit à une prime annuelle de 50 euros “afin qu’un stationnement sécurisé pour vélo ne soit pas plus onéreux que le stationnement d’un véhicule à moteur. ” Dès 2020, annonce toujours la commune, le nombre de places dans les box à vélo augmentera.

L’exécutif local a également adapté ses tarifs aux tarifs minimum prévus par l’ordonnance régional de stationnement pour se mettre en conformité avec les règlementations.

Ains, précise l’échevinede la Mobilité, Marie Bijnens : les voitures privées plus longues qu’une place de parking payeront un supplément et la troisième carte de stationnement ne sera accordée que dans des conditions strictes. La commune compte 5810 voitures particulières immatriculées, pour 3500 places de parking en voirie et 4200 garages privés. Il y a donc selon elle suffisamment de places pour tout le monde.

Rédaction en ligne 

Partager l'article

05 mai 2020 - 11h53