Joëlle Milquet propose de permettre de s’inscrire comme donneur d’organes le jour des élections

La députée Joëlle Milquet, présidente de la commission des Affaires intérieures du parlement bruxellois, a annoncé le dépôt d’une proposition d’ordonnance visant à permettre aux électeurs bruxellois de s’inscrire comme donneurs d’organes au sein même des bureaux de vote, le jour des élections.

À ses yeux, Bruxelles serait bien inspirée de s’aligner en la matière sur la Région wallonne qui a déjà modifié sa législation afin de prévoir cette possibilité pour ses électeurs. Joëlle Milquet a précisé mercredi avoir transmis aux différents groupes du parlement bruxellois une proposition d’ordonnance à adopter au plus tôt.

La loi belge est basée sur un système qui considère que tout individu n’ayant pas fait explicitement opposition au don d’organes de son vivant est considéré comme potentiel donneur d’organes. Toutefois, a rappelé Joëlle Milquet, dans la pratique, cette question crée très souvent des tensions au moment du deuil et la famille s’y oppose régulièrement. Ce refus de la famille est la raison de non prélèvement la plus grande après les contre-indications médicales.

La Belgique se place parmi les meilleurs élèves des pays européens où il y a le plus de dons. Depuis 2016, on a enregistré une augmentation de 12% des personnes inscrites comme donneurs d’organes. Mais pour Joëlle Milquet, ce chiffre reste encore insuffisant par rapport aux personnes qui sont sur liste d’attente: 1.300 personnes attendent toujours un organe et la possibilité d’une greffe en Belgique. “Le jour des votes est le meilleur moment pour toucher l’ensemble des concitoyens”, a commenté la députée cdH.

Avec Belga – Photo : illustration Belga

Partager l'article

16 mai 2018 - 12h19