Greenpeace force les dirigeants européens à changer de route

Une cinquantaine d’activistes de Greenpeace venant de 9 pays ont fait dévier les véhicules des dirigeants européens présents pour le sommet de ce jeudi. Ils ont également placé une grande sculpture de la terre en glace pour leur montrer la fonte et ainsi la destruction de la terre.

Pour les militants, il est temps de prendre des mesures fortes car “selon les scientifiques, nous avons 12 ans pour mener des actions radicales afin de limiter le réchauffement climatique, explique Ansger Kiene, responsable de Greenpeace auprès des Institutions européennes. L’Europe doit diminuer ses émissions de CO2 et les gouvernements doivent obliger les industriels afin de modifier les changements climatiques.”

Pour les scientifiques, il est important de geler les émissions d’ici à 2030 pour n’avoir qu’une augmentation de 1,5°C de la température. Sans mesure forte, il sera impossible d’atteindre cet objectif. Les constructions passives ou l’isolation des immeubles sont ainsi une priorité pour l’horizon 2030.

V.Lh./crédit: Greenpeace

Partager l'article

13 décembre 2018 - 16h29