Découvrez   

Gilles Vanden Burre : “Il faut des mesures de soutien et d’accompagnement plus ciblées pour les plus fragilisés”

Le député fédéral Gilles Vanden Burre (Ecolo) a répondu aux questions de Fabrice Grosfilley dans Toujours + d’Actu, ce jeudi.

Interrogé sur la crise économique qui s’annonce des suites de la crise sanitaire du Covid-19, Gilles Vanden Burre confirme que les députés vont devoir relancer de nouvelles mesures à l’avenir : “Le rapport de Graydon annonçant que quatre PME bruxelloises sur dix seraient au bord du gouffre est très interpellant. Nous devons cibler de nouvelles mesures politiques pour éviter des faillites en cascade, notamment dans le secteur les plus fragiles, à savoir l’horeca, la culture, l’événementiel… Ces entreprises étaient saines avant le Covid, explique notamment ce rapport, donc c’est important de sauver ces emplois, ce doit être une priorité. (…) Nous soutenons la prolongation des mesures de soutien actuelles, et nous demandons que d’autres mesures plus ciblées soient mises en place à partir de la mi-août, comme un accompagnement spécifique des indépendants à la fin de l’été.”

Pour le secteur de l’horeca, Gilles Vanden Burre estime notamment qu’il est nécessaire de prolonger le chômage économique pour deux périodes de trois mois. “On propose de prolonger ce chômage pour trois mois, puis de faire le point sur le secteur, avant d’envisager une nouvelle prolongation de trois mois, jusqu’à la fin de l’année”, explique-t-il. Il demande également, toujours pour le secteur Horeca, la possibilité de reporter le paiement d’éventuelles pertes dans les impôts de l’année suivante, ou encore que les cafetiers liés à des grandes brasseries puissent bénéficier d’un assouplissement des conditions de contrat entre ces travailleurs et les groupes de brasseurs.

Concernant les négociations en vue de la formation d’un prochain gouvernement fédéral, Gilles Vanden Burre réaffirme qu’Ecolo attend d’abord le rapport d’information des présidents du PS et du sp.a. “Sur le fond, il n’y a aucune évolution dans notre chef : on reste sur notre programme, comme la mise en place d’un Green Deal,…”, précise-t-il.

■ Interview réalisée par Fabrice Grosfilley dans Toujours + d’Actu.

Partager l'article

11 juin 2020 - 12h58
Modifié le 11 juin 2020 - 12h58