Découvrez   

Formation : PS et Ecolo soutiennent le gouvernement actuel, la N-VA rejette l’idée

Alors qu’un bureau de parti avait lieu ce matin au Parti Socialiste, son président, Paul Magnette, a annoncé privilégier un soutien extérieur au gouvernement actuel.

Les socialistes soutiendront plutôt le gouvernement d’affaires courantes, depuis les bancs du parlement. Paul Magnette a donc rejeté la piste d’un gouvernement d’urgence avec la N-VA. “Ce n’est pas le moment de changer les ministres. Ce qu’il faut, c’est une union nationale, une collaboration renforcée entre le fédéral et les régions“, a ainsi déclaré le président socialiste dimanche midi.

Paul Magnette a notamment condamné la N-VA de “vouloir changer de Première ministre en pleine crise“.

Jean-Marc Nollet, co-président d’Ecolo, a également annoncé que son groupe politique soutient le gouvernement en affaires courantes.

Face à ces deux déclarations, Georges-Louis Bouchez, président du MR, et interrogé sur le plateau de “C’est pas tous les jours dimanche” sur RTL-TVI, a “salué le sens de l’état du PS et d’Ecolo“. Le libéral estime que “ce n’est pas le moment de former un nouveau gouvernement, nous avons besoin d’une situation stable“.

La N-VA rejette l’idée d’un soutien élargi au gouvernement démissionnaire

Dimanche, Jan Jambon (N-VA), ministre-président flamand, a rejeté l’idée d’un soutien au gouvernement démissionnaire depuis le Parlement. “Nous avons besoin d’un gouvernement de pleine compétence, limité en nombre, dans le cadre d’une mission et d’une composition limitée… Nous sommes le plus grand parti du pays. De quel droit les francophones nous mettent-ils des ukases“, a ainsi déclaré Jan Jambon sur le plateau de “De Zevende Dag”, sur la VRT.

ArBr avec Belga – Photos : Belga

Partager l'article

15 mars 2020 - 12h43
Modifié le 15 mars 2020 - 12h43