Formation du gouvernement bruxellois : pourquoi 10 jours avant le début des négociations ?

Ces 10 jours sont réservés à des groupes techniques pour “mettre à niveau” l’ensemble des négociateurs. Des réunions où l’on abordera en détail la trajectoire budgétaire ou les investissements à la STIB.

Pourquoi entamer les discussions avec autant de pudeur? Pour ne pas donner l’impression que la Région bruxelloise prend tout le monde de vitesse, et qu’en décidant dans son coin, le PS bruxellois bloque les négociations en cours en Flandre et surtout au niveau fédéral.

Le décryptage en direct dans le 18h, de Fabrice Grosfilley
►L’analyse du politologue Pascal Delwit (ULB) dans le magazine M dès 18h25

Partager l'article

14 juin 2019 - 18h13