Elections 2019: découvrez les résultats des élections fédérales à Bruxelles, Ecolo en tête

Ce 26 mai, les électeurs de toute la Belgique étaient invités à se rendre aux urnes pour les élections fédérales pour élire 150 députés au parlement fédéral (48 de Wallonie, 87 de Flandre et 15 de Bruxelles). Les résultats quasiment définitifs révèlent qu’Ecolo est actuellement en tête, devant le PS suivi du MR.

Après le dépouillement total, Ecolo a confirmé sa percée dans la capitale avec 21.6% des voix, terminant juste devant le PS (20%). Le MR reste sur le podium avec 17.5% des votes, devant le PTB-PVDA, qui quadruple quasiment son score de 2014 avec 12.3% des voix.

Suivent ensuite DéFI, qui perd quelque peu des plumes (10.3%), et le cdH, qui a perdu plus de 3% et termine avec 5.8% des voix.

Découvrez en direct les résultats des élections fédérales de ce 26 mai 2019  :

► Circonscription de Bruxelles-Capitale (19 communes de la Région)
► Canton des Affaires étrangères – Bruxelles-Capitale
► Canton d’Anderlecht (Anderlecht, Berchem-Sainte-Agathe)
► Canton de Bruxelles (Bruxelles-Ville)
► Canton d’Ixelles (Auderghem, Ixelles, Watermael-Boitsfort)
► Canton de Molenbeek-Saint-Jean (Ganshoren, Jette, Koekelberg, Molenbeek-Saint-Jean)
► Canton de Rhode-Saint-Genèse (Crainhem, Drogenbos, Linkebeek, Rhode-Saint-Genèse, Wemmel, Wezembeek-Oppem)
► Canton de Saint-Gilles (Saint-Gilles)
► Canton de Saint-Josse-ten-Noode (Etterbeek, Saint-Josse, Woluwe-Saint-Lambert, Woluwe-Saint-Pierre)
► Canton de Schaerbeek (Evere, Schaerbeek)
► Canton d’Uccle (Forest, Uccle)

Le parlement au fédéral est divisé en deux chambres: la chambre des représentants et le Sénat. 150 députés seront élus (48 de Wallonie, 87 de Flandre et 15 de Bruxelles).  Pour une représentativité maximale, le territoire est découpé en circonscriptions électorales qui correspondent aux arrondissements administratifs de chaque province pour les élections fédérales, soit 10 provinces et Bruxelles.

Législation 2014-2019

Au niveau fédéral, la coalition était menée depuis 2014 par le MR, le CD&V et l’Open VLD. Ce gouvernement était minoritaire depuis décembre 2018 et la sortie de la N-VA, en raison d’un désaccord autour de la ratification du pacte de Marrakech. Il était en affaires courantes depuis lors. La N-VA était le parti le plus important de la Chambre avec 31 sièges devant le PS (23) et le MR (20).

Partager l'article

27 mai 2019 - 00h15