Ecolo devient le premier parti à Bruxelles, Maingain (DéFi) récupère sa 1ere place (infographie)

Ecolo-Groen - Joie Benoit Hellings Zakia Khattabi - Belga Laurie Dieffembacq

Ecolo devient le premier parti à Bruxelles, selon un baromètre politique de La Libre, De Standaard, la RTBF et la VRT publié mardi. En Wallonie, la majorité actuelle MR-cdH ne serait plus possible actuellement. Quant à la N-VA, elle reste incontournable en Flandre.

En Wallonie, l’actuelle orange bleue (MR-cdH) perd des plumes et atteint à peine la barre des 30%. Le MR (19,9%) est désormais talonné des écologistes en pleine forme (19,7%). Le PTB reprend des couleurs (14%) au contraire de Défi (3,3%) qui ne perce pas au sud du pays.

Dans la capitale, Ecolo confirme son bon scrutin d’octobre et décroche 19,1%, selon le sondage. Le parti passe devant le MR (17,4%) et le PS (15,8%). Avec 5,6%, le cdH frise le seuil d’éligibilité. La NV-A reste, quant à elle, incontournable en Flandre, à 28,3%.

Dix points de pourcentage séparent les nationalistes du CD&V (18,7%) et de l’Open Vld (17,5%). La N-VA s’est néanmoins légèrement tassée par rapport aux élections de 2014, alors que sociaux-chrétiens et libéraux se défendent.

Groen réalise une belle avancée (16%). Le Vlaams Belang ne profite pas du recul de la N-VA et reste stable à 7,6%. Le sondage a été effectué par téléphone du lundi 19 novembre au samedi 8 décembre auprès de 2.797 personnes (marge d’erreur de 3,1% en Wallonie et en Flandre et 3,6% à Bruxelles).

Olivier Maingain, personnalité favorite des bruxellois

Le Président de DéFI redevient la personnalité politique la plus populaire à Bruxelles. D’après La Libre, ce retour au top est en partie due au fait que l’ancien ministre-Président wallon, Paul Magnette (PS), ne fait plus partie des personnalités politiques sondées à Bruxelles. Olivier Maingain obtient ainsi 32% des voix, devant Charles Michel (31%) et Didier Reynders (30%).

Belga

Partager l'article

18 décembre 2018 - 11h25