Découvrez   

Détention préventive prolongée pour trois suspects dans le dossier de prostitution d’une jeune française

La chambre du conseil de Bruxelles a décidé mercredi de prolonger d’un mois la détention préventive de trois des suspects dans le dossier relatif à la prostitution d’une mineure française, a indiqué jeudi le parquet de Bruxelles.

Elle a déjà statué sur le cas de trois autres suspects dans cette affaire, les 8 et 10 janvier derniers, qui avaient également vu leur détention préventive prolongée d’un mois. Quant à la septième et dernière personne arrêtée, elle passera devant la chambre du conseil vendredi.

Une instruction a été ouverte à Bruxelles début janvier 2020 à la suite de la disparition d’une mineure d’âge en France qui serait arrivée en Belgique et aurait été contrainte de s’y prostituer.

L’enquête a rapidement mené à la découverte de la jeune fille disparue et à l’arrestation de plusieurs suspects. Sept personnes ont été interpellées et ont toutes été placées sous mandat d’arrêt du chef d’exploitation de la prostitution d’une mineure de plus de 16 ans. Le dossier révèle que d’autres jeunes filles, ressortissantes française également, auraient aussi été victimes de ces faits.

Selon La Capitale, l’interpellation des suspects a eu lieu dans la nuit du 4 au 5 janvier derniers et deux rappeurs bruxellois figurent parmi ceux-ci. La victime aurait été retrouvée dans un appartement à Uccle.

Belga

Une mineure prostituée de force par une bande de jeunes

Partager l'article

16 janvier 2020 - 12h50
Modifié le 16 janvier 2020 - 12h50