Brussels Airlines rapporte une perte nette de plus de 60 millions d’euros en 2017

Brussels Airlines a essuyé en 2017 une perte nette de 61,8 millions d’euros, selon les chiffres annuels que la compagnie aérienne a transmis à la Banque nationale de Belgique (BNB).

Cette perte est due à des effets non-récurrents, selon la compagnie, qui a enregistré un résultat opérationnel dans le vert (+3,9 millions d’euros).

La compagnie aérienne avait annoncé en mars avoir été dans le vert l’an dernier, pour la troisième année consécutive, avec un bénéfice net de 3,57 millions d’euros. Ce qui était vrai, souligne-t-on au département financier.

“Les chiffres présentés en mars ont été dressés selon les normes comptables internationales IFRS. Nous devons les rapporter de cette manière depuis que nous avons été entièrement repris par Lufthansa.” Les chiffres communiqués à la BNB sont, eux, transmis selon les normes comptables belges (BGAAP), ce qui explique les différences.

Les deux années précédentes, Brussels Airlines avait fait état, selon les normes comptables belges, de bénéfices nets de 41 (2015) et 15 (2016) millions d’euros. Pour 2017, il est donc question d’une perte nette de 61,8 millions d’euros. Deux causes, non récurrentes, expliquent ce résultat, selon Brussels Airlines.

Le refus de la Commission européenne par rapport aux subsides octroyés pour la sécurisation de l’aéroport représente un impact de 37 millions d’euros. Et des réclamations en matière d’assurances, en lien avec les attentats du 22 mars 2016 à Brussels Airport, ont pesé à hauteur de 21 millions.

BELGA

Partager l'article

12 juillet 2018 - 18h00