Découvrez   

Boris Dilliès : “Caricaturer Uccle comme un ghetto riche, c’est grotesque”

Boris Dilliès (MR), bourgmestre d’Uccle et député bruxellois, a répondu aux questions de Jean-Jacques Deleeuw dans L’Interview de ce mardi, sur BX1.

Il revient notamment sur la proposition du PS d’interdire les expulsions de logements privés durant l’hiver, comme la loi le prévoit déjà en Région bruxelloise depuis 2000. « Je ne voudrais pas qu’on considère que le propriétaire est un riche. Certains propriétaires subissent aussi le fait que certains ne payent pas leur loyer », estime le bourgmestre d’Uccle qui souhaite donc avant tout discuter de cette proposition.

Il a également évoqué le projet de Pascal Smet (sp.a) de rassembler les 19 communes de la Région bruxelloise en une seule entité. « Je ne suis pas d’accord avec le fait de caricaturer les propositions de Pascal Smet. La Région bruxelloise est récente : on doit se poser la question de savoir ce qui ne va pas dans la capitale », explique-t-il. « Cela ne veut pas dire que je suis d’accord avec toutes les propositions de Pascal Smet. Par exemple, un seul CPAS sur 19 communes, cela ne me semble pas possible. Mais on doit en discuter. (…) Je pense qu’il faut être ouvert : ce débat n’est pas politique mais générationnel ».

Boris Dilliès a aussi répondu aux propos du député wallon Pierre-Yves Dermagne (PS) sur les « bobos d’Uccle » : « Que Pierre-Yves Dermagne vienne et je lui ferai visiter Uccle, il pourra sortir de sa campagne. La caricature d’Uccle comme ghetto riche, c’est grotesque », réplique-t-il.

Partager l'article

05 décembre 2017 - 13h21
Modifié le 05 décembre 2017 - 16h39