Le Ramadan a commencé ce jeudi : “Dans certaines situations, le jeûne n’est pas conseillé”

C’est le premier jour du ramadan. Une période de prière, de partage, de générosité aussi durant laquelle les fidèles doivent s’abstenir de manger et de boire jusqu’au coucher du soleil.

Mais il y a des exceptions. Dans certaines situations, le jeûne est déconseillé. “Dès qu’il y a une difficulté, les conditions ne sont plus adéquates pour jeûner. Un état de calme intérieur est nécessaire. “, nous explique Jamal Abbachich, imam d’une mosquée de Molenbeek. Ainsi les enfants en-dessous de 15 ans, les personnes âgées, les femmes enceintes, les personnes qui travaillent dans des conditions difficiles en sont exemptés.

Des conseils qui ne sont pas toujours suivis. Alors Jamal Abbachich se rend régulièrement dans des écoles pour sensibiliser les élèves qui “veulent jeûner comme les grands” et les décourager de suivre une pratique qu’ils sont trop jeunes encore pour observer.

Reportage de Michel GEYER et Yannick VANGANSBEEK

Partager l'article

17 mai 2018 - 17h50