Malgré le refus de la Région, la commune d’Ixelles demande la sauvegarde du Royal Rinking

Ixelles: l'ancien Delhaize Molière, qui était une patinoire au siècle dernier, menacé par un projet immobilier - BX1

Le collège des échevins et bourgmestre d’Ixelles a demandé l’inscription du bâtiment de l’ancienne patinoire Royal Rinking (transformé un temps en supermarché Delhaize) sur la liste de sauvegarde du patrimoine bruxellois, et ce malgré le refus du gouvernement bruxellois d’approuver une précédente demande de classement du bâtiment.

Vendredi dernier, le ministre-président de la Région bruxelloise Rudi Vervoort (PS) avait annoncé que le Royal Rinking, une ancienne patinoire convertie en supermarché Delhaize Molière et désormais sans autre attribution, ne sera pas classé. Il s’est ainsi basé sur l’avis rendu par la Commission Royale des Monuments et Sites (CRMS), affirmant que l’intérêt architectural du bien est “limité”, notamment vu les modifications de l’immeuble au fil de ses reconversions.

La fin d’un dossier long de plusieurs mois ? Loin de là. L’échevin ixellois de l’urbanisme Yves Rouyet (Ecolo) a confirmé par voie de communiqué la demande du collège communal d’inscrire le bâtiment sur la liste de sauvegarde du patrimoine bruxellois. L’échevin estime notamment que la Commission des Monuments et Sites explique dans son avis que le bâtiment ne mérite pas pour autant d’être rasé en raison de sa structure métallique. Or, c’est bien le projet du promoteur Besix, qui souhaite construire sur l’emplacement du Royal Rinking un nouveau complexe résidentiel.

Le collège communal s’oppose toutefois au projet de Besix et estime que l’ancien Delhaize Molière pourrait être reconverti en un espace collectif, destiné à favoriser des projets de quartier, qu’ils soient culturels, sportifs ou sociaux. “Le projet doit être réalisé en concertation avec les habitants”, précise encore Yves Rouyet. L’association “Un îlot, un quartier”, également opposée au projet de Besix, appuie cette demande de la commune et demande “que toutes les parties prenantes explorent ensemble de nouvelles pistes” pour un projet de reconversion du bâtiment. Le dossier n’est donc pas encore bouclé.

Gr.I. – Photo : BX1

Partager l'article

13 février 2019 - 09h33