Nouvel arrêt de travail à l’athénée royal Andrée Thomas à Forest

Une enseignante a dû être hospitalisée vendredi à la suite de l’inhalation d’un produit non identifié en classe.

Des enseignants de l’athénée royal Andrée Thomas ont marqué ce mardi midi un nouvel arrêt de travail, a indiqué la CGSP. Le syndicat socialiste annonce que les affiliés poursuivront leurs actions jusqu’à l’envoi d’un interlocuteur “compétent” par le pouvoir organisateur de Wallonie-Bruxelles Enseignement (WBE). Une enseignante a dû être hospitalisée vendredi à la suite de l’inhalation d’un produit non identifié en classe. Ses jours ne sont pas en danger, mais elle était toujours en arrêt médical ce lundi. Il ne s’agit pas du premier incident du genre, selon le syndicat. De plus, à ce jour, les trois éducateurs promis par la préfète de zone ne sont pas encore arrivés.

Peut-être qu’il faut changer la direction de l’école, ce n’est pas à moi de me prononcer sur cette question. Ce que je demande c’est que les autorités de WBE prennent vraiment à bras le corps le dossier. Il faut que chacun se mette autour de la table pour trouver une solution. C’est important pour les enseignants et les étudiants“, a commenté le ministre du Budget de la FWB Frédéric Daerden à l’antenne de BX1 +. “Je reprendrai contact cet après-midi avec l’administrateur général faisant fonction pour refaire le point, il faut vraiment trouver une solution rapidement”, a-t-il souligné.

Action de protestation des élèves

Le 3 décembre dernier, la police avait été appelée par la direction pour gérer une action de protestation des élèves, qui entendaient dénoncer la mauvaise gestion administrative de leur école, une revendication portée de longue date par le corps enseignant. Différents arrêts de travail avaient alors été organisés. Un processus de concertation a été initié. Les professeurs affiliés à la CGSP sollicitaient un autre interlocuteur que la préfète de zone désignée par le pouvoir organisateur de Wallonie-Bruxelles Enseignement, qui semblait ne pas considérer leur demande d’écarter la directrice.

Reportage d’Alexis Gonzalez, Charles Carpreau et Djôp Medou

Belga – Photo: Belga/ Thierry Roge

Partager l'article

04 février 2020 - 12h42