L’Ecole Royale Militaire à Bruxelles évacuée lundi soir suite à une réaction chimique

L’Ecole Royale Militaire à Bruxelles a été évacuée lundi soir vers 21h30 suite une réaction chimique dans un laboratoire, qui a provoqué un dégagement de fumée inquiétant. L’incident a nécessité l’intervention de l’équipe spécialisée HAZMAT des pompiers de Bruxelles et d’un conseiller en substances dangereuses.

“Les pompiers de Bruxelles sont intervenus lundi soir vers 21h30 pour une fumée qui sortait d’une armoire d’un laboratoire au 2e étage de l’Ecole Royale Militaire. Sur place, les pompiers ont constaté qu’il y avait plusieurs produits chimiques stockés dans l’armoire et que le dégagement de fumée était causé par une réaction chimique”, a expliqué Walter Derieuw, porte-parole des pompiers de Bruxelles. “L’équipe spécialisée HAZMAT (produits dangereux) a alors été appelée ainsi qu’un conseiller en substances dangereuses. Le personnel de garde de l’Ecole Royale Militaire a été évacué du bâtiment concerné et le professeur responsable du laboratoire a été appelé sur place pour fournir la liste des produits stockés”, a poursuivi le porte-parole des pompiers.

“Un binôme HAZMAT a été envoyé à l’intérieur du local. Le récipient à l’origine du dégagement, d’une capacité de 5 litres, était pratiquement vide. Il a été placé dans un fût étanche et sera récupéré par une entreprise spécialisée. Le local a ensuite été ventilé. Quant à un pompier qui ressentait des picotements aux lèvres, il a été examiné par le médecin du SMUR et a pu continuer sa garde ensuite. Le binôme du HAZMAT a également subi un examen médical approfondi. Du fait de la canicule et du port de leur combinaison de protection, leur température corporelle avait augmenté et ils étaient déshydratés. Après une période de récupération, ils ont également continué leur service de garde”, a relaté Walter Derieuw.

Belga – Photo: Google street view

Partager l'article

25 juin 2019 - 09h18