Etterbeek lance la première patrouille policière à cheval

Dans le cadre d’un protocole d’accord signé avec la police fédérale, les zones de police locale ont la possibilité de louer des policiers à cheval pour des missions quotidiennes. A Etterbeek, le pas a été franchi avec une première patrouille à cheval mobilisée ce mercredi. 

Le bourgmestre d’Etterbeek, Vincent De Wolf, vient de signer une convention l’autorisant à recourir à huit patrouilles à cheval par mois, à raison de 40 heures par semaine, détaille La DH. “C’est un budget mais j’ai décidé de le débloquer pour optimaliser notre police de proximité. Notre équipe d’agents de quartier est au complet. Pareil pour la brigade canine et la brigade cycliste. Avec ces patrouilles à cheval, nous renforçons la sécurisation du territoire tout en offrant aux citoyens une police de proximité. La patrouille à cheval vient aussi faciliter le contact avec la population”.

Les cavaliers participeront aux briefings et feront réellement partie des équipes. On adaptera chaque mois leur parcours en fonction des endroits à sécuriser selon notre baromètre mensuel de la criminalité. Ils pourront contrôler des personnes, assurer des surveillances, intervenir, etc. Le but est vraiment de les intégrer à nos patrouilles. Chaque cavalier disposera également d’une puce de géolocalisation. Ils seront également connectés à notre dispatching. Ils parcourront chaque fois 12 km à travers les rues de la commune” précise De Wolf.

Le futur problème de la propreté a été anticipé par la commune. avec un trajet des balayeuses qui sera prochainement adapté, afin de nettoyer le crottin laissé sur le bitume.

T.D. / Image: Belga

Partager l'article

04 avril 2019 - 08h26