Station Europe – Le comédien, la députée, et le migrant…

Mais qu’ont-ils donc en commun ? Itsik Elbaz est comédien, il est né à Jérusalem et a vécu à Paris jusqu’à l’adolescence. Il est devenu bruxellois il y a plus de 25 ans. Malin Bjork est députée européenne, suédoise, et elle s’est installée à Saint-Gilles quand elle a été élue il y a un an et demi. Ces deux Bruxellois d’adoption nous diront comment ils voient la capitale de l’Europe.

Avant la pandémie, Itsik Elbaz brillait dans « Edmond » au Théâtre Le Public. S’il ne peut plus s’exprimer sur scène, il n’a pas sa langue en poche quand il évoque les difficultés que rencontrent les travailleurs du spectacle frappés par le confinement en Belgique. A-t-on fait mieux ailleurs en Europe, et par exemple à Stockholm qui a adopté une politique sanitaire très laxiste ? Malin Bjork nous le dira…

Et le migrant dans tout ça ? Itsik Elbaz est aussi un citoyen engagé. Il a fondé il y  a quelques années l’association « Deux euros cinquante » avec Marie-Aurore d’Awans, elle aussi comédienne. « Deux euros cinquante », c’est le prix d’un repas que cette association citoyenne distribue chaque semaine à des centaines de migrants à Bruxelles. Et si Itsik Elbaz a choisi récemment de quitter l’association, c’est encore une manière de pousser un coup de gueule contre les politiques d’aides aux migrants.

Les migrants, c’est aussi ce qui préoccupe Malin Bjork qui est à l’origine d’un tout récent Livre Noir des migrants refoulés à l’entrée de l’Union européenne. Elle l’a remis à la Commission européenne.

Sur Bruxelles, leur ville d’adoption, sur la culture en mode confinement, et sur les migrants, Itsik Elbaz et Malin Bjork auront beaucoup à échanger…

■ Une émission présentée par Paul Germain depuis le Parlement européen à Bruxelles

Diffusion

10 janvier 2021 de 13:30 à 13:55

Partager l'émission