Les soins intensifs des hôpitaux bruxellois bientôt saturés ? De nouveaux lits peuvent être créés

Selon un comptage réalisé ce mardi auprès de différents hôpitaux bruxelloise, plus de 50% des lits de soins intensifs destinés aux patients Covid-19 sont actuellement utilisés. Certains hôpitaux confirment qu’une saturation est proche, mais annoncent également que de nouvelles places peuvent être créées.

Comme l’a expliqué Emmanuel André, virologue et porte-parole interfédéral Covid-19, de nombreuses personnes rentrent encore en soins intensifs suite à une infection au Covid-19. Et la situation des hôpitaux bruxellois, comme dans le Limbourg et dans le Hainaut, est jugée “difficile”. Un comptage réalisé par notre rédaction confirme cette situation.

À la date du 31 mars, 16 lits de soins intensifs sur 20 disponibles sont occupés par des patients Covid-19 dans les hôpitaux Iris Sud et 3 nouveaux lits pourraient être créés à l’avenir, nous indique-t-on. Une situation proche de la saturation, qui n’est pas la même partout. Au CHU Saint-Pierre, on annonce 23 patients en unité de soins intensifs pour une infection au Covid-19 pour 33 lits disponibles. Au sein des cliniques Saint-Luc, on annonce 25 patients Covid-19 pour 35 lits disponibles, alors que 15 lits supplémentaires peuvent encore être créés. Dans les hôpitaux du CHIREC, 28 patients Covid-19 (21 à Delta et 7 à Sainte-Anne et Saint-Remy) ont été signalés aux soins intensifs pour 36 lits disponibles (selon des chiffres dévoilés au 30 mars).

Lire aussi : La situation dans les maisons de repos bruxelloises s’améliore

Enfin, aux cliniques Saint-Jean, on compte 9 patients Covid-19 en soins intensifs pour 15 lits ouverts, alors que 9 lits peuvent encore être créés à l’avenir. Dans cet hôpital, le travail ne s’arrête pas parmi les 200 personnes présentes, et une certaine flexibilité a dû être trouvée entre les différentes unités pour permettre notamment un dépistage rapide des patients.

Dans d’autres centres, comme les cliniques Saint-Michel (cliniques de l’Europe), les patients de l’aile psychiatrique ont été déplacés au site Sainte-Elisabeth pour permettre un meilleur accueil des patients Covid-19.

■ Reportage d’Arnaud Bruckner, Charles Carpreau et David Ferral.

Partager l'article

31 mars 2020 - 19h22