Découvrez   

Les personnes revenues d’une zone orange ou rouge interdites de visite en maison de repos durant 14 jours

Iriscare, l’organisme bruxellois en charge des soins de santé et de la protection sociale, rappelle les règles destinées à protéger les résidents des maisons de repos et de soins, et demande à tous les voyageurs revenant de régions en zone orange et rouge de ne pas rendre visite à ces résidents durant les 14 jours suivant leur retour.

Pour faire face à la crise sanitaire du coronavirus et éviter une nouvelle vague de contaminations dans les maisons de repos et les maisons de repos et de soins, particulièrement touchées lors de la première vague en mars et avril, Iriscare rappelle que les proches de résidents de ces maisons de repos sont invités à davantage de prudence et de vigilance. Si ces visites sont toujours possibles, plusieurs maisons de repos ont déjà pris des mesures pour assurer des visites en toute sécurité, notamment via la mise en place de plexiglas et de limites du nombre de visites.

Iriscare demande à tous les visiteurs de bien se laver les mains à l’entrée et à la sortie des établissements, de respecter la distanciation sociale, de porter un masque, de compléter le registre des visites des établissements, ainsi qu’une attestation sur l’honneur de sa bonne santé, et enfin de bien éviter les contacts physiques.

L’organisme régional indique également que chaque citoyen revenant d’une zone signalée en orange ou en rouge par le SPF Affaires étrangères (voir la liste mise à jour quotidiennement ici), ne pourra rendre visite à un résident durant les 14 jours suivant leur retour. En outre, Iriscare indique que toute personne revenant d’un pays situé en dehors de l’Union Européenne et de l’espace Schengen (considéré donc en zone rouge) devra également suivre une quarantaine de 14 jours et passer un test de dépistage.

Gr.I. – Photo : Belga/Dirk Waem

Partager l'article

28 juillet 2020 - 11h48
Modifié le 28 juillet 2020 - 13h37