Dès lundi, les garderies pourront refuser certains enfants

En cas de saturation, les garderie donneront la priorité aux enfants issus de familles monoparentales ou ceux dont les parents travaillent à l’extérieur.

Dès lundi, des garderies pourraient être amenées à refuser certains enfants, a indiqué la ministre de l’Enseignement Caroline Désir (PS) à nos confrères de la RTBF. Selon les places disponibles, les écoles pourront donner la priorité à certains enfants : ceux qui sont issus de familles monoparentales ou ceux dont les parents travaillent à l’extérieur.

Nous avons mis comme priorité les parents qui doivent se rendre physiquement au travail, dans un premier temps en tout cas, parce que nous ne savons pas combien d’enfants vont se présenter dans les garderies. Et comme les règles de distanciation physique recommandées par les experts sont importantes mais aussi difficiles à mettre en place, nous ne pouvons pas repousser les murs de nos locaux. Donc nous devons nous assurer que d’abord ces enfants puissent être accueillis avant d’autres enfants”, explique la ministre à nos confrères, “Les écoles risquent, dans certains cas, d’être à saturation, c’est donc possible que cela arrive“.

C’était d’ailleurs une demande de la Ligue des familles. Elle plaidait il y a quelques jours pour donner la priorité aux enfants de familles monoparentales et aux enfants dont les parents travaillent à l’extérieur de chez eux, soit ceux qui ne sont pas en télétravail.

Rédaction

Partager l'article

14 mai 2020 - 16h25