Découvrez   

Coronavirus : Travie et des bénévoles au travail pour produire jusqu’à 100 000 masques

L’entreprise bruxelloise de travail adapté (ETA) Travie réalise, avec l’appui de bénévoles, des masques en tissu destinés au personnel de soin en Région bruxelloise.

Depuis plus d’une semaine, l’entreprise bruxelloise Travie constitue une ligne de production de masques, avec le soutien de la Région bruxelloise et en consortium, notamment, avec EcoRes, MAD Home of Creators. Travie s’occupe ainsi de la prédécoupe des matériaux, qui sont ensuite envoyés, via la société de livraison Urbike auprès d’un réseau de 1500 bénévoles qui s’occupent de la couture finale. L’objectif est de fabriquer jusqu’à 100 000 masques de protection.

Les masques seront ensuite soumis à un contrôle de qualité avant d’être mis à disposition du gouvernement bruxellois qui assurera la distribution auprès des institutions et services identifiés comme prioritaires dans le contexte de pénurie.

Les masques seront nettoyables et réutilisables. Cette initiative permettra de libérer le matériel le plus pointu pour les usages qui le requièrent.

Notre émission Big Boss avait consacré son numéro de février à Travie

■ Reportage de Camille Tang Quynh, Morgane Van Hoobrouck et Stéphanie Mira.

Partager l'article

27 mars 2020 - 16h17
Modifié le 28 mars 2020 - 13h02