Découvrez   

Confinement : l’aide psychologique à distance sera remboursée

Les consultations vidéo avec un psychologue ou un orthopédagogue clinicien seront remboursées, a annoncé vendredi la ministre de la Santé, Maggie De Block.

L’Institut National de l’Assurance Maladie-Invalidité (INAMI) et le SPF Santé publique ont adapté la convention de remboursement : la présence physique ne sera plus obligatoire. Outre les médecins généralistes, les médecins de prévention et les médecins d’entreprise pourront également orienter les personnes qui souffrent d’anxiété et de panique vers un psychologue ou orthopédagogue clinicien.

“Le remboursement de l’aide psychologique à distance a un double objectif. Nous voulons aider les personnes qui souffrent d’anxiété et de panique suite à la crise du coronavirus. Mais nous voulons aussi que les personnes qui ont déjà consulté un psychologue puissent poursuivre leur traitement, sans avoir à se déplacer physiquement”, a expliqué la ministre dans un communiqué.

Le projet pilote de remboursement des soins psychologiques de première ligne s’adresse aux 18-65 ans. La ministre veut l’étendre à tous les âges. La question est à l’étude au gouvernement. Les autres conditions restent les mêmes. Les patients ont droit à huit séances par an. Ils débourseront de leur poche 11,2 euros par séance ou 4 euros s’ils ont droit à une intervention majorée.

Les citoyens qui cherchent plus d’informations sur le remboursement de l’aide psychologique de première ligne peuvent contacter leur médecin traitant, le médecin du travail ou le médecin de prévention sur leur lieu de travail.

Lire aussi : “Tout le monde OK ?” : une plateforme pour aider les citoyens stressés en période de confinement 

Des consultations gratuites pour le personnel médical

Dans le même temps, la plateforme en ligne psy.be propose bénévolement des consultations en ligne gratuite pour le personnel (para)médical de première ligne. Cette initiative, soutenue par l’Union Professionnelle des Psychologues Cliniciens Francophones, permet au personnel soignant de faire appel à un psychologue en ligne, pour s’entretenir comme lors d’un rendez-vous habituel.

Les personnes souhaitant bénéficier de cette consultation en vidéoconférence, accessible tant par ordinateur que par smartphone, peuvent s’enregistrer via ce lien. Cette initiative se poursuivra le temps de la crise sanitaire du Covid-19, précise Dimitri Haikin, directeur de psy.be.

Gr.I. avec Belga – Photo : Belga

Partager l'article

27 mars 2020 - 14h58
Modifié le 29 mars 2020 - 11h22