Découvrez   

Caroline Désir : “Chaque école doit tenter de maximiser la présence des élèves”

Classe Covid-19 école présentiel Microsoft Teams - Belga Virginie Lefour

La ministre de l’Éducation Caroline Désir (PS) a rappelé lundi aux écoles l’importance d’offrir aux élèves un maximum de cours en présentiel dans les limites fixées par l’hybridation des cours appliquée depuis l’automne pour contrer la pandémie de coronavirus.

La ministre réagissait ainsi à la récente pétition lancée par les élèves de 5e et 6e secondaire de l’athénée de Waha, à Liège. Ceux-ci se plaignent de n’avoir qu’un jour par semaine de cours en présentiel, alors que l’hybridation appliquée dès la 3e secondaire prévoit normalement la présence physique de 50% des élèves à l’école.

Lire aussi : Le code rouge dans les écoles est prolongé jusqu’aux vacances de carnaval

“Il importe à tout le moins que chaque pouvoir organisateur tente de maximiser la présence des élèves dans les limites de temps prévues. Le contact entre élèves et enseignants reste en effet plus important que jamais”, a commenté Caroline Désir par voie de communiqué.

“L’hybridation reste la moins mauvaise des solutions dans le contexte sanitaire actuel (mais je suis) consciente que les choses ne sont pas optimales. Elle impose aux enseignants de réinventer leur métier dans des conditions compliquées. Elle pose aussi de gros problèmes aux élèves pour conserver leur motivation et accéder aux contenus d’enseignement”, souligne la ministre.

Revoir notre débat dans Versus : Covid & enseignement : l’impossible conciliation ? (vidéo)

Avec Belga – Photo : Belga/Virginie Lefour

Partager l'article

11 janvier 2021 - 09h16
Modifié le 11 janvier 2021 - 09h16