Attentats de Bruxelles : toutes les parties ont désormais accès au dossier

Le parquet fédéral a confirmé ce mercredi l’information selon laquelle le dossier des attentats de Bruxelles est accessible aux parties. Le parquet a précisé que toutes les parties, défense et partie civile, ont accès au dossier depuis le début de la semaine. Il ajoute que l’enquête n’est pas pour autant clôturée car certains devoirs d’enquête doivent encore être effectués.

Le dossier des attentats de Bruxelles est désormais consultable par les différentes parties au procès, a confirmé le parquet fédéral mercredi. Le 9 janvier dernier, le parquet de Bruxelles avait également signalé que le récent vol des rapports d’autopsie des victimes des attentats de Bruxelles dans le bureau d’un médecin légiste n’avait pas de conséquence sur la constitution du dossier.

“Les documents originaux des rapports d’autopsie sont versés au dossier, donc le vol n’a aucun impact sur la procédure en cours. Mais bien sûr, nous aurions préféré éviter cela”, avait commenté Ine Van Wymeersch, porte-parole du parquet de Bruxelles.

Le 2 janvier dernier, un individu s’était introduit dans le bâtiment Portalis, rue des Quatre Bras à Bruxelles. Il y avait subtilisé, dans le bureau d’un expert médecin légiste, des documents médicaux liés à des enquêtes en cours. Parmi ces documents se trouvaient notamment les rapports d’autopsie des victimes des attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles. Un suspect a été interpellé mais les documents volés n’ont pas encore été retrouvés.

Partager l'article

16 janvier 2019 - 11h16