Découvrez   

22 mars 2016 : revivez les cérémonies d’hommage à Zaventem, Maelbeek et Schuman

De multiples hommages ont eu lieu ce lundi matin à Zaventem et Maelbeek, à l’occasion du cinquième anniversaire des attentats du 22 mars 2016.

Voici cinq ans, deux explosions frappaient le hall des départs de Brussels Airport, à 7h58, avant qu’une troisième explosion se produise à 9h11 dans le métro bruxellois, dans une rame quittant la station Maelbeek. Ces attentats terroristes ont fait 32 victimes et au moins 340 blessés.

Cinq ans plus tard, le gouvernement fédéral, Brussels Airport, la Stib et les associations de victimes Life4Brussels et V-Europe organisent à Zaventem et Bruxelles des cérémonies d’hommage, destinées à se souvenir des victimes de ces actes terroristes.

Découvrez notre dossier 22 mars pour l’Histoire, consacré aux victimes, rescapés et secours de première ligne

Une cérémonie officielle d’hommage, organisée devant le monument dédié aux victimes d’actes terroristes sur la rue de la Loi (près du rond-point Schuman), a débuté à 12h00.

Le Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD) y a rendu hommage à ces victimes des attaques du 22 mars 2016, devant un parterre de victimes, rescapés et proches, mais également en présence du Roi Philippe et de la Reine Mathilde.Il y a cinq ans, l’impensable se produisait, il y a cinq ans, le mal frappait. Trois explosions dévastatrices. Deux dans notre aéroport national. Une dans une rame de métro de la station Maelbeek. En une heure et 13 minutes, 32 personnes innocentes furent arrachées à la vie. Plus de 340 furent gravement blessées. Et une multitude d’existences furent bouleversées à jamais”, a-t-il affirmé.

“Nous sommes réunis ici aujourd’hui pour nous souvenir des victimes des attentats terroristes, pour marquer notre solidarité avec les survivants, leur famille et leurs amis, pour exprimer notre gratitude envers tous ceux qui ont porté secours”, a ajouté le chef du gouvernement fédéral. “Mais aussi pour surmonter ensemble ce vide et cette absence. Comme nous avons tenté de le faire, tant bien que mal, au cours des cinq dernières années. En nommant leurs noms et en étant unis ensemble en silence”, a-t-il poursuivi.

“Si nous sommes ici, c’est aussi pour affirmer que rien n’a plus de valeur qu’une vie humaine. Qu’il n’y a pas plus grand crime, ni plus grande cruauté, que de briser l’avenir d’une personne, que d’abîmer, de détruire une vie humaine”, a encore dit M. De Croo.

Le Premier ministre a assuré que “tous nos services de sécurité sont vigilants, prêts à faire face plus que jamais”. “Mais au fond de nous, nous savons qu’il n’existe qu’une seule réponse face à la cruauté qui déchire les êtres. Cette réponse se trouve dans les liens qui nous unissent. Le fait d’être au plus près les uns des autres. De gagner en humanité ensemble. En aidant l’autre à surmonter sa douleur, à supporter le vide, en devenant résilients ensemble”, a-t-il encore déclaré.

Voir aussi : À Molenbeek, hommages aux victimes des attentats devant la stèle de Loubna Lafquiri (vidéo)

Premières commémorations à Zaventem et Maelbeek

Un moment de silence et de recueillement a d’abord eu lieu à 7h58 dans le hall des départs à Brussels Airport. Les noms des 16 victimes décédées ont été lus à haute voix et une minute de silence a été observée. Le Roi Philippe, présent avec la Reine Mathilde et le Premier ministre Alexander De Croo, a ensuite déposé une gerbe de fleurs devant la plaque commémorative aux victimes. Les souverains ont pris le temps de s’entretenir avec les victimes survivantes et leurs proches. Ces derniers ont, après le départ du Roi et de la Reine, eux aussi déposé leurs fleurs et couronnes.

Voir aussi : Deux minutes de silence à 7h58 et 9h11 pour ne pas oublier les 32 victimes (vidéo)

Avant un nouveau moment de recueillement à 9h11 dans la station de métro de Maelbeek. Le Roi Philippe, la Reine Mathilde et le Premier ministre Alexander De Croo étaient à nouveau présents pour ces moments, en petits comités en raison des mesures sanitaires en vigueur. À leur arrivée, les souverains ont été accueillis par le directeur général de la Stib, Brieuc de Meeûs, et se sont entretenus avec des rescapés de l’attentat du métro.

Pour permettre aux victimes et proches de se recueillir, ceux-ci peuvent se rendre dès 10h00 et par groupes de 10 personnes, dans la station de Maelbeek, et ce tout au long de la matinée.

 

Enfin, l’ASBL “Circles – We have the choice” propose à 17h00 un moment de recueillement en ligne pour ces victimes des attentats.

► Duplex d’Arnaud Bruckner et Béatrice Broutout à Schuman

Gr.I. – Photo : Belga/Pool Benoît Doppagne

Partager l'article

22 mars 2021 - 09h10
Modifié le 23 mars 2021 - 06h43