Extinction Rebellion diffuse un discours fictif de Sophie Wilmès sur la crise climatique

Sophie WIlmes - Conférence de presse Conseil national de sécurité 27032020 - Belga Olivier Hoslet

Le groupe Extinction Rebellion Belgique poursuit ses actions en cette crise sanitaire du coronavirus.

Après plusieurs manifestations à Bruxelles, qui ont notamment mené à des dizaines d’arrestations en octobre dernier, le groupe écologiste Extinction Rebellion souhaite poursuivre ses actions en cette crise sanitaire du coronavirus. Elle diffuse ce mardi sur les réseaux sociaux une vidéo de la Première ministre Sophie Wilmès (MR) en utilisant la méthode du “deep fake”, une technique permettant de retoucher le visage et la voix d’une personne en vidéo.

Dans cette vidéo truquée, reprenant le discours de la Première ministre sur la crise actuelle, voici deux semaines Extinction Rebellion fait dire à Sophie Wilmès que la pandémie actuelle de coronavirus et la crise climatique ont des origines communes. Extinction Rebellion en profite pour demander notamment un renouveau démocratique, avec l’appui d’une assemblée de citoyens.

“Nous voulons montrer à quoi ressembleraient nos vies si nos gouvernements réalisaient l’une des trois grandes demandes d’Extinction Rebellion, à savoir dire la vérité à la nation concernant l’état d’urgence écologique et climatique dans lequel nous sommes”, estime Lyllou, une porte-parole d’Extinction Rebellion Belgique.

Le texte fictif, dicté dans la vidéo, a été envoyé à la Première ministre Sophie Wilmès ainsi qu’aux ministre-présidents régionaux Jan Jambon (N-VA), Elio Di Rupo (PS) et Rudi Vervoort (PS), mais aussi aux présidents de parti et aux différents ministres.

Gr.I. – Photo : Belga/Olivier Hoslet