Découvrez   

Victoria de Vigneral : “Le MR n’aurait pas dû précipiter la chute du gouvernement”

Victoria de Vigneral, conseillère communale à Saint-Gilles et 4e sur la liste LISTES DESTEXHE à la Région bruxelloise, a répondu aux questions de Jean-Jacques Deleeuw dans L’Interview, ce mercredi sur BX1.

Élue à deux reprises en tant que représentante du MR, la Franco-belge Victoria de Vigneral a décidé de quitter la liste libérale pour rejoindre les LISTES DESTEXHE en vue des élections régionales. Elle s’explique : « Après dix ans dans un parti, on ne le fait pas de gaieté de cœur. Je suivais déjà Alain Destexhe au MR, quelqu’un que j’admirais. Je le suivais déjà dans ses positions fortes et sans équivoque ». Elle estime notamment que « le MR est parti trop à gauche » et pointe notamment un fait qui a précipité sa décision : « Le MR n’aurait pas dû précipiter la chute du gouvernement. Il fallait suivre la N-VA dans la signature du pacte de Marrakech, pour assurer le futur du pays. »

Découvrez notre dossier complet sur les élections régionales, fédérales et européennes

Victoria de Vigneral est également revenue sur les positions de son parti pour le climat et l’environnement, et notamment sa proposition de prolonger les centrales nucléaires. « Il faut réfléchir plus loin et ne pas tomber dans l’idéologie », lance-t-elle. « Nous voulons garder les deux centrales nucléaires les plus efficaces et si on ferme toutes les centrales, on devra acheter de l’électricité. Il faut donc réfléchir. Je ne suis pas climato-sceptique, je pense qu’on peut faire des choses pour le climat sans que cela se répercute sur la tête des gens ». Elle réagit également au plan du gouvernement bruxellois d’obliger les propriétaires à rénover leur habitation tous les cinq ans : « Il faut rénover les bâtiments, mais on ne doit pas être dans l’idéologie », répète-t-elle. « Ce plan qui demande de rénover tous les cinq ans ne peut pas être suivi par des propriétaires qui ne peuvent se permettre de payer des rénovations aussi souvent ».

« La fusion des zones de police »

L’élue saint-gilloise a également évoqué le plan de mobilité des LISTES DESTEXHE, et imagine la construction de quatre lignes de métro à l’avenir. « On ne comprend pas que les majorités PS et Ecolo ne souhaitent pas de nouvelle ligne de métro dans leur commune. La ville est complètement engorgée, et on supprime de plus en plus de places de parking à chaque chantier qui dure depuis plusieurs mois. Ces chantiers durent des éternités et n’avancent pas », explique-t-elle.

Enfin, elle est revenue sur le volet « sécurité » du programme des LISTES DESTEXHE. « On a un programme très porté sur le sécuritaire. On veut aussi la fusion des zones de police pour plus d’efficacité. New York n’a qu’une zone de police par exemple. Si toutes les polices pouvaient travailler ensemble sur le même territoire, ce serait plus facile », affirme Victoria de Vigneral, qui ne se dit toutefois pas opposée à une meilleure coordination entre les zones de police actuelles.

Son départ du MR, le programme des LISTES DESTEXHE sur le climat et la sécurité,… : découvrez l’intégralité de L’Interview de Victoria de Vigneral dans notre replay.

Retrouvez L’Interview du lundi au vendredi à 12h45 sur BX1.

Partager l'article

15 mai 2019 - 13h31
Modifié le 15 mai 2019 - 13h31