Le stade Marien bientôt rénové ? “On veut investir mais nous n’avons pas tout en mains”

Le titre de l’Union Saint-Gilloise en Division 1B et sa montée la saison prochaine en Division 1A a remis le dossier de la rénovation du stade Marien sur la table.

Le stade Marien, inauguré en 1919 et rénové en 2018, peut aujourd’hui compter jusqu’à 9 500 spectateurs. Mais ses tribunes d’un autre temps font qu’aujourd’hui, la question de sa rénovation voire de son agrandissement fait de plus en plus débat. Plus encore au lendemain de la montée en Division 1A de l’Union Saint-Gilloise, grâce à son titre officialisé à l’échelon inférieur.

Dans Toujours + d’Actu, ce lundi, l’échevine des Sports de Saint-Gilles Cathy Marcus (PS) affirme que des “pourparlers existent avec l’Union” concernant le dossier de rénovation du stade. Et selon elle, imaginer des affiches contre le RSC Anderlecht ou le FC Bruges au stade Marien n’est pas envisageable tout de suite. “Il est évident que l’Union devra avoir des partenariats avec d’autres stades pour assurer ces matches. Le stade Marien pourrait toujours accueillir des matches de gala, des matches avec moins de supporters… Cette question du stade est une grosse question, aujourd’hui”, a-t-elle clamé au micro de BX1+.

“Le club n’a aucun intérêt à jouer des matches dans un autre stade que le sien”, réplique le directeur général de l’Union Saint-Gilloise Philippe Bormans, qui rappelle que le dossier tombe sous la compétence de la commune de Forest.

Saint-Gilles propriétaire du stade, situé à Forest

En effet, si le stade Marien appartient aujourd’hui à la commune de Saint-Gilles, il se situe sur le territoire de la commune de Forest, ce qui implique la négociation entre de nombreuses parties pour un projet d’agrandissement ou de rénovation global du stade. “On est propriétaire d’un bien situé sur la commune voisine. Mais nos relations sont très bonnes car beaucoup de Forestois sont également supporters de l’Union“, indique de son côté le bourgmestre de Saint-Gilles Charles Picqué (PS) dans La Capitale.

Avant de préciser : “L’extension territoriale du stade avec atteinte au Parc Duden n’est pas facile car il se situe dans un site classé. Par contre, le confort du stade peut en effet être amélioré. À un certain moment, on a eu des discussions avec des fonctionnaires de l’urbanisme par rapport à la couverture de la tribune debout. C’est négociable. Mais c’est à l’actionnaire de voir si un stade avec une capacité limitée de spectateurs mais confortable peut suffire“.

Il se confirme du côté des communes de Saint-Gilles et de Forest qu’on ne s’inquiète pas outre-mesure des prochains matches de D1A autour du stade Marien, notamment concernant l’accueil des supporters au parc Duden. Quelques grandes affiches annoncent une présence policière plus importante, mais “rien d’insurmontable”, nous dit-on.

“On a prévu un budget pour le stade”

Dans l’émission #Sport, ce lundi, Philippe Bormans rappelle que le stade Marien est actuellement aux normes pour la Pro League, mais qu’un projet de rénovation est bien dans les plans du club. “On veut investir. On a prévu un budget pour une rénovation, voire un nouveau stade. Mais nous n’avons pas tout en mains. Cela dépend également de tout ce qu’il y a autour : il nous faut des terrains, il faut voir des permis avec les communes et la Région…” Le directeur général de l’Union Saint-Gilloise précise dans La Capitale que des travaux seront tout de même réalisés cet été pour installer un système destiné à chauffer le terrain (pour l’hiver), et pour améliorer l’éclairage du stade. Un déménagement n’est donc absolument pas à l’ordre du jour.

Concernant le centre d’entraînement, actuellement situé à Lier, Philippe Bormans confirme qu’il y a une volonté de déménager ce centre en Région bruxelloise à terme : “Ce ne sera peut-être pas dès la saison prochaine. Ce n’est pas idéal d’être à Lier actuellement, ce serait évidemment mieux d’être plus proche, mais ce n’est pas un dossier simple. Voici trois ans, nous avions déjà cherché un tel espace, sans le trouver. Nous sommes bien à Lier, mais nous devons trouver une solution plus proche à long terme. Le plus important aujourd’hui reste la question du stade”.

Gr.I. – Photo : Belga

■ Interviews de Cathy Marcus par Fabrice Grosfilley dans Toujours + d’Actu, et de Philippe Bormans par Christophe Durant dans #Sport.

Partager l'article

16 mars 2021 - 11h07
Modifié le 16 mars 2021 - 18h05