Un Bruxellois lance un crowdfunding pour poursuivre son “Manneken trip” en Amérique

Manneken Trip - Voyage Arnaud Maldague

Le Bruxellois Arnaud Maldague, qui a entamé en janvier 2018 son “Manneken trip”, un voyage de 30.000 kilomètres à travers les Amériques uniquement grâce à des moyens non motorisés, a lancé une campagne de financement participatif (crowdfunding) afin de récolter 10.000 euros pour poursuivre son voyage.

En ramant, pédalant, skiant et marchant depuis plus d’un an, le jeune homme a déjà parcouru plus de 12.000 kilomètres.Le jeune trentenaire a entamé son expédition, qui doit durer deux ans et demi, le 15 janvier 2018 à Kugaaruk, un village du nord-est canadien. La première étape du Grand Nord s’est déroulée à ski, sous un climat rude. Fin mai, il a enfourché son vélo pour rallier Winnipeg, dans le sud du Canada. Mi-juillet, c’est la descente en kayak du Mississippi, quatrième plus long fleuve au monde (3.780 kilomètres), qui l’attendait. Il a ensuite parcouru le Mexique à vélo avant de partir à la recherche d’un voilier à rafistoler au Guatemala.

Crossing from Guatemala to Belize, 4 to 6 nautical miles speed. I enjoyed a good ride ! Not sure why I looked so serious though. ;P Waves became bigger by the end of the day and I was very happy to find shelter in Yacos Lagoon before the winds got too strong.••#berghausofficial #flysurfer #solosailing #sail #aegir #oceano

Publiée par The manneken trip sur Vendredi 28 juin 2019

Quatre mois ont été nécessaires pour réparer son bateau, renommé Ægir. “Les réparations sont infinies et l’apprentissage aussi. Bôme cassée, batteries, fenêtres à recoller, inspection des voiles, placement de câbles électriques, etc. Tout y passe! Le tout sur un budget réduit, ce qui ne facilite pas toujours les choses. Le vrai avantage, c’est que maintenant je connais mon bateau par cœur et que si j’ai un problème, je serai en mesure d’identifier la source bien plus facilement”, détaille l’aventurier qui est maintenant prêt à démarrer sa traversée maritime vers la Guyane, où il revendra son bateau. Il passera par le Roatan (île du Honduras), les Iles Caïmans, la Jamaïque, la République Dominicaine et Porto Rico, pour ensuite redescendre le long des îles antillaises (Guadeloupe, Martinique, Grenadines, etc.).

“D’un point de vue technique, cela coïncide avec la saison des ouragans, ce qui est évidemment plus dangereux. J’ai exactement cinq mois de retard qui me font déborder de la fenêtre idéale pour une telle traversée. La quasi totalité des bateaux ont quitté la mer pour se réfugier dans des ‘huricane holes’, soit des abris naturels. Ils en ressortiront en décembre”, explique l’intrépide, qui a auto-financé son voyage, tout en étant soutenu par quelques marques d’équipements sportifs. Doivent suivre la jungle amazonienne en pirogue et à pied, l’Argentine à vélo et à cheval, et enfin la marche à travers la Patagonie.

J'ai Besoin De Votre Aide! :) Aujourd'hui, je lance une campagne de financement participatif afin de pouvoir continuer l…

Publiée par The manneken trip sur Lundi 1 juillet 2019

La campagne de financement participatif permet notamment de donner un coup de pouce amical de 5 ou 10 euros ou encore de choisir le nom du cheval qui accompagnera le jeune Bruxellois lors de sa traversée de l’Argentine, prévue en juin de l’année prochaine.

Au total, Arnaud aura traversé 16 pays. Outre l’aventure humaine et sportive, il souhaite mettre en avant des initiatives environnementales concrètes et aller à la rencontre d’acteurs de terrain. Le périple s’achèvera autour de 2020, soit la date butoir pour atteindre les premiers objectifs des accords de Paris.

Avec Belga – Photo :