Tempête Dennis : moins de dégâts que Ciara

La tempête Dennis a causé pas mal de dégâts depuis samedi soir sur l’ensemble du plat pays. Une semaine après le passage de Ciara, les interventions des pompiers ont été de moindre ampleur et on ne déplore aucun blessé.

Des vents moyens de neuf Beaufort ont été mesurés, dimanche matin, au-dessus de la mer du Nord, au large des côtes belges. Les vents doivent en effet atteindre neuf Beaufort pour que l’on puisse parler officiellement de tempête. L’Institut royal météorologique (IRM) avait émis une alerte jaune pour tout le pays dimanche, prévoyant des rafales de vent de 70 à 100 km/h. Et en effet, des rafales de vent jusqu’à 108 km/h ont été enregistrées à Uccle et Stabroek, et de plus de 100 km/h dans divers endroits du pays, en raison de la tempête Dennis.

Dans le même temps, le mercure a culminé à 16,4°C ce dimanche à Uccle, ce qui constitue un nouveau record pour un 16 février. Le numéro 1722 du SPF Intérieur pour les interventions non urgentes des pompiers a été activé samedi soir. Il restera actif jusqu’à plusieurs heures après la fin des intempéries.

Depuis minuit, les pompiers de Bruxelles sont intervenus 85 fois dans la Région-capitale, pour des objets qui s’étaient envolés ou détachés. Ils ont également dû dégager 16 arbres déracinés. En Région bruxelloise, les parcs régionaux ont fermé leurs grilles dès samedi 18h00. Ils ne rouvriront que lundi matin, après inspection, nettoyage et sécurisation par les agents de Bruxelles environnement. Par ailleurs, plusieurs installations de Bright Brussels, Festival of Light n’ont pas été présentées dimanche soir en raison de l’intensité du vent.

https://twitter.com/zpz_polbru/status/1229266929304686594

Dans le nord de l’Europe, au Royaume-Uni, l’un des endroits où la tempête s’est fait la plus violente, plusieurs personnes ont dû être évacuées par bateau ou hélicoptère en raison d’inondations. Un nombre record de 600 avertissements concernant la montée des eaux, le vent et la pluie ont été émis au Royaume-Uni. Par ailleurs, des centaines de vols ont été annulés durant le week-end, affectant ainsi des dizaines de milliers de passagers des compagnies Easyjet et British Airways, tandis que la circulation ferroviaire a été suspendue dans le sud du Pays de Galles. L’Institut météorologique britannique (Met) a placé dimanche matin le sud du Pays de Galles en alerte rouge, le niveau d’alerte le plus élevé, ce qui équivaut à “des conditions météorologiques dangereuses” présentant “un danger de mort”.

Le week-end dernier, la tempête Ciara avait occasionné d’importants dégâts en Belgique mais les météorologues estimaient que Dennis pourrait se révéler encore plus dangereux, en raison des précipitations importantes qu’il allait générer sur certaines régions alors que les sols sont gorgés d’eau.

Plus d’interventions en attente à Bruxelles

Les pompiers bruxellois ont dû dégager environ 36 arbres tombés sous le coup de la tempête Dennis entre 23h00 et minuit, a indiqué le porte-parole des pompiers Walter Derieuw dimanche. Environ 170 interventions ont été menées pour d’autres objets renversés ou arrachés par le vent. En outre, cinq rues et tunnels étaient sous eau dans la soirée en raison des fortes pluies.

Il n’y a désormais plus d’intervention en attente, mais nous sommes encore occupés avec quatre autres en cours“, a précisé le porte-parole. “Nous recevons toutefois encore des appels sporadiques via le numéro 1722“, a-t-il ajouté.

Source/Image : Belga