“Nous sommes aussi la Belgique”: des sans-papiers recherchent l’appui de 150.000 porte-voix dans une lettre ouverte

La Coordination des Sans-Papiers de Belgique lance mercredi une campagne de sensibilisation, sous forme de lettre ouverte associée d’une pétition, afin de recevoir l’appui de 150.000 citoyens prêts à être les porte-voix d’environ 150.000 personnes vivant en Belgique sans papiers.

La campagne, sous forme de lettre ouverte des sans-papiers à leurs voisins, vise à démontrer aux responsables politiques que les personnes sans papier “sont aussi la Belgique”.

Les revendications de la plateforme portent sur “la régularisation des personnes sans-papiers qui se trouvent en Belgique sur base de critères clairs et permanents, que sont les attaches durables, le travail, l’inéloignabilité et le risque d’atteinte à un droit fondamental en cas de retour; ainsi que la création d’une commission de régularisation indépendante”.

► À lire également : Sans-papiers de l’Église du Béguinage : des animations pour demander une régularisation

La Coordination des Sans-Papiers de Belgique, associée avec Sans-Papiers TV, plaide aussi pour la suppression des centres fermés et l’arrêt des expulsions violentes et forcées, l’arrêt de la criminalisation des sans-papiers et le respect des droits humains et en particulier celui des enfants sans papiers.

Un résultat symbolique de 150.000 porte-voix

La lettre ouverte, associée à la pétition dans le cadre de la campagne, fait le pari “qu’il est possible de mobiliser un citoyen pour représenter chacun d’entre les sans-papiers et d’arriver au résultat symbolique de 150.000 porte-voix”.

Belga – Photo d’illustration Belga

Partager l'article

10 mars 2021 - 09h48
Modifié le 10 mars 2021 - 09h49