Mobilité : un Pentagone plutôt calme pour son premier jour à 20 km/h

À partir de ce lundi, les piétons et cyclistes sont prioritaires dans le Pentagone, désormais zone résidentielle de rencontre, en ce compris sur les chaussées. Il s’agit du début d’une première phase-test de trois mois qui pourrait être prolongée.

Le Pentagone, zone centrale de la capitale est donc désormais une zone résidentielle de rencontre. L’objectif de cette mesure assortie d’une limitation de la vitesse à 20km/h – 30km/h jusqu’à présent – est de faciliter la distanciation sociale lors du déconfinement progressif. Les 155 panneaux qui l’indiquent aux accès de la zone ont été placés vendredi. Selon le bourgmestre Philippe Close (PS), l’échevin de la Mobilité Bart Dhondt (Groen) et la ministre bruxelloise de la Mobilité, Elke Van den Brandt (Groen) venus sur place vendredi, il s’agit d’une première phase-test de trois mois qui pourrait être prolongée.

Concrètement, les feux sont à l’arrêt et le piéton peut traverser partout. Mais il faudra visiblement du temps pour s’y habituer.

■ Reportage de Michel Geyer, Nicolas Scheenaerts et David Ferral.

Partager l'article

11 mai 2020 - 16h41
Modifié le 11 mai 2020 - 18h31