La CGSP-Cheminots de Bruxelles menace d’organiser des arrêts de travail

Afin de dénoncer les mauvaises conditions de travail de certains cheminots, la CGSP-Cheminots de Bruxelles menace de se mettre en grève. D’après le syndicat, les services centraux de la SNCB et de HR Rail font face à des températures trop basses pour travailler correctement.

Les bureaux de la SNCB se situent derrière la gare, dans le bâtiment “Midi Atrium” et ceux de HR Rail se trouvent dans la rue de la France. “Ces derniers jours, les températures ont fortement chuté. Depuis lors, de nombreux cheminots travaillant dans ces bureaux grelottent de froid”, déplore la CGSP Cheminots dans le communiqué à Belga.

D’après celle-ci, des températures entre 12 et 16°C ont été enregistrées dans certaines pièces des deux succursales, “obligeant” les agents à travailler avec un manteau, une écharpe ou des mitaines voire “à se couvrir avec un plaid”. La situation de ces travailleurs administratifs n’est plus possible pour la CGSP-Cheminots qui affirme être déjà intervenue à plusieurs reprises auprès de la Direction des Stations et du Service interne pour la protection et la prévention au travail (SIPPT), mais sans succès. 

Dès lors, elle demande que “tout soit entrepris pour améliorer le bien-être du personnel”. Pour ce faire, elle exige une réduction de la charge de travail et une limitation de la durée d’exposition au froid. Si sa requête n’est pas entendue, elle menace d’organiser des arrêts de travail, en plus du dépôt d’une plainte auprès du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale.

Belga – Photo : Belga