Découvrez   

Ixelles : pour rester ouverte, la galerie Nardone se transforme en épicerie fine

Pour continuer à accueillir des clients sans rendez-vous, la galerie Nardone, à Ixelles, s’est transformée en épicerie fine.

À deux pas de l’Abbaye de la Cambre, une nouvelle épicerie fine a ouvert ses portes… Et ces portes, ce sont celles de la galerie Nardone, qui est implantée dans la rue Saint-Georges depuis 2015.

Sa galerie d’art étant considérée comme commerce non-essentiel, ne pouvant donc accueillir de clients que sur rendez-vous, le galeriste Antonio Nardone a décidé de s’inspirer du commerce de ses grands-parents, et de transformer temporairement son espace en épicerie fine.

J’ai changé mes statuts au Moniteur belge, j’ai activé mon code NAS à la banque carrefour des entreprises, et très officiellement, depuis une semaine, je suis une épicerie fine. À ce titre-là, je peux ouvrir sans rendez-vous, et je suis devenu magasin essentiel. Mais je n’enlève pas la ‘déco’, qui est en fait l’art“, nous explique Antonio Nardone.

Une manière, pour lui, d’exprimer que l’art est essentiel.

 

■ Reportage de Valentin Lecocq et Yannick Vangansbeek, avec Martin Celis et Corinne Debeul

Partager l'article

04 avril 2021 - 14h24
Modifié le 04 avril 2021 - 14h24