Fédération Wallonie-Bruxelles : plus d’un million d’euros pour rénover 56 lieux pour les mouvements de jeunesse

Camp Scout Moniteur Mouvement de jeunesse - Illustration Belga Laurie Dieffembacq

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles va mobiliser plus d’un million d’euros pour soutenir des travaux de rénovation et de mise en conformité d’infrastructures servant à l’accueil de mouvements de jeunesse, tels que des camps scouts notamment.

Cinquante-six projets ont été retenus par la FWB à l’issue d’un appel à projets qui avait été lancé en juin dernier. Cet effort financier fait suite à la réforme du calendrier scolaire qui aura pour effet de raccourcir les vacances d’été, et donc d’accentuer la pression et la fréquentation des endroits disponibles pour ces camps.

Les subventions octroyées s’élèveront à hauteur d’un montant maximum de 20 000 euros par an par lieu, et ce pour les années 2022 et 2023. Elles serviront notamment à améliorer les conditions d’hygiène de ces lieux. L’appel à projets sera renouvelé l’année prochaine.

En outre, le cabinet de la ministre de la Jeunesse Valérie Glatigny (MR) indique qu’une convention a été signée avec l’ASBL Atouts camps (pour un montant de 220 000 euros sur deux ans) afin de renforcer son action de labellisation ainsi que les démarches de sensibilisation aux différentes possibilités de sites susceptibles d’accueillir des camps. Cela comprend aussi l’identification d’endroits de camps situés dans des zones moins souvent plébiscitées afin d’offrir un plus large éventail de sites potentiels aux mouvements de jeunesse.

Avec Belga – Photo : illustration Belga/Laurie Dieffembacq