Élections du 9 juin : Gladys Kazadi (Les Engagés) face à Clémentine Barzin (MR)

Retrouvez deux candidats tous les matins dans les Face-à-Face en direct dans Bonjour Bruxelles, de 8h15 à 8h45. Ce matin, Gladys Kazadi pour Les Engagés fait face à Clémentine Barzin pour le MR.

Alors que les élections approchent, et que nous serons attendus aux urnes pour voter pour nos représentants à la Région bruxelloise, au fédéral et au Parlement européen, BX1 vous propose de mieux comprendre les enjeux des prochains mandats.

Ce matin, Fabrice Grosfilley recevait sur son plateau Gladys Kazadi (Les Engagés) et Clémentine Barzin (MR).

Parmi les thématiques abordées : le manque de places dans les crèches, le port de signes convictionnels, l’abattage rituel et le positionnement de leur parti.

Places dans les crèches

Le manque de places dans les crèches est une priorité absolue pour Les Engagés. Ils veulent atteindre l’objectif d’une place par enfant pour 2030. Gladys Kazadi pointe également l’importance de la revalorisation des congés parentaux et la création d’un statut pour les parents monoparentaux. Le MR veut une préscolarisation, à savoir une scolarisation obligatoire, à partir de trois ans. Clémentine Barzin demande aussi davantage de souplesse pour l’accès à la profession de puéricultrice. Toutes les deux demandent une augmentation du salaire et une revalorisation du métier.

Signes convictionnels

Gladys Kazadi et Clémentine Barzin sont totalement en désaccord. Gladys Kazadi demande une neutralité bienveillante, semblable à la solution trouvée à la Stib. Pour le MR, il faut une neutralité absolue, et ce, y compris pour les employés en back office.

Abattage rituel

Pour le MR, le code du bien-être animal est très important. Clémentin Barzin est pour l’étourdissement avant l’abattage. Du côté des Engagés, Gladys Kazadi plaide pour un dialogue interconvictionnel afin de respecter le rituel religieux tout en respectant le bien-être animal. Elles pourraient s’accorder sur un abattage réversible.

Des partis qui tirent de plus en plus à droite ?

Fabrice Grosfilley a souhaité revenir sur le positionnement des partis. Clémentine Barzin n’est pas d’accord avec l’idée que le MR soit raciste et qu’il tire vers l’extrême droite. Pour Gladys Kazadi, Les Engagés et le MR ne doivent pas être comparés, car son parti n’est pas raciste. Elle s’étonne d’ailleurs qu’aucune excuse n’ait été prononcée après le dérapage de Pierre-Yves Jeholet.

◼︎ Gladys Kazadi (Les Engagés) et Clémentine Barzin (MR) au micro de Fabrice Grosfilley

Partager l'article

06 juin 2024 - 09h06
Modifié le 06 juin 2024 - 11h27