Des créations radio sélectionnées pour avoir des financements n’en recevront finalement pas

Les réalisateurs et producteurs dénoncent des conséquences de cette décision qu’ils considèrent “catastrophiques” pour les professionnels de la radio, déjà malmenés par la situation économique compliquée en cette crise sanitaire.

Les réalisateurs et producteurs de radio dénoncent d’importantes coupes budgétaires. Deux tiers des projets pourtant sélectionnés lors d’appels à projets pour bénéficier de financement ne pourront finalement pas être soutenus. “Les partenaires de la majorité ont refusé de permettre à la Ministre de puiser dans le fonds de réserve du Fonds d’Aide à la Création Radiophonique pour dégager les sommes nécessaires au financement de tous les projets retenus”, indique l’ASAR (Association des Auteurs⋅rices, réalisateurs⋅rices et producteurs⋅rices Radio).

Les réalisateurs et producteurs dénoncent des conséquences de cette décision qu’ils considèrent “catastrophiques” pour les professionnels de la radio, déjà malmenés par la situation économique compliquée en cette crise sanitaire. Ils écrivent donc à la ministre des Médias Bénédicte Linard, à Pierre Yves Jeholet, Ministre-Président de la Fédération Wallonie Bruxelles Fréderic Daerden, Vice-Président de la Fédération Wallonie Bruxelles.

65% de projets non financés, ce sont 26 productions qui ne verront pas le jour; 26 équipes sans travail; 26 œuvres qui ne seront pas mises en ondes sur les radios associatives, nationales et internationales“, indique l’ASAR dans leur lettre.

T.D., image Belga : Bénédicte Linard

Partager l'article

27 novembre 2020 - 16h17
Modifié le 27 novembre 2020 - 16h17