Bouchez sur la piscine Flow : “Burkini admis et heures réservées aux femmes, la folie communautariste continue”

Le président du MR, Georges-Louis Bouchez, s’est insurgé vendredi contre le fait que la première piscine publique de plein air bruxelloise, accessible depuis jeudi après-midi au pont Pierre Marchant, en bordure de canal à Anderlecht, autorise le burkini – un maillot de bain qui permet aux femmes musulmanes de se baigner sans dévoiler leur corps – et réserve certaines heures aux femmes.

“Burkini admis et heures réservées aux femmes. La folie communautariste continue”, a-t-il indiqué sur Twitter. M. Bouchez ajoute que le MR “interviendra au parlement bruxellois et au fédéral.

À voir aussi notre reportage : Anderlecht : ouverture d’une piscine en plein air au bord du canal

“Nos valeurs sont mises à mal avec la complicité ignorante de certains. (La secrétaire d’État à l’Égalité des genres, à l’Egalité des chances à et la Diversité) Sarah Schlitz doit intervenir”, affirme encore le président des libéraux francophones, dans un contexte de tension entre le MR et Ecolo. Les deux partis se sont opposé à propos de la nomination par Mme Schlitz d’Ihsane Haouach, une femme voilée, en tant que commissaire du gouvernement auprès de l’Institut pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

Belga – Photo : Belga/Ophelie Delarouzee

Partager l'article

02 juillet 2021 - 16h43
Modifié le 02 juillet 2021 - 16h43